Prix et devis pour la pose d’une moquette

Les british le savent : une moquette, c’est cosy ! La moquette est un revêtement de sol parmis d’autres (parquet, carrelages, PVC, …) qui a plusieurs avantages. En premier lieu, elle est particulièrement agréable au toucher. Là est une des raisons pour laquelle on l’utilise généralement dans une chambre où l’on est généralement pieds nus. Ensuite, la moquette est un excellent isolant thermique et phonique, c’est-à-dire qu’elle garde particulièrement la chaleur, vous permettant également de marcher sans faire le bruit que pourrait faire votre parquet. Elle pourrait donc être du plus bel effet posée dans une chambre, mais aussi dans une bureau, voire dans un grenier. Certains l’utilisent même pour recouvrir leurs escaliers. La moquette est disponible à la découpe, mais aussi sous forme de dalles moquette. On peut la choisir avec un effet “gazon” ou coloré puisque les moquettes sont connues pour leur esthétisme chaleureux, et donc leur multitude de couleurs et de textures. Alors, à vous de trouver celle qui vous plaît le plus, celle qui sublimera votre sol. Si ce n’est pas fait, vous avez surement du mal à vous retrouver dans l’offre et comparer les prix. Si c’est déjà fait, vous vous questionnez surement sur la pose de ce nouveau revêtement de sol. Combien coûte une moquette ? Combien coûte sa pose ? Quels tarifs un artisan peut-il me proposer pour ce travail ? Dans cet article, nous allons répondre à toutes vos interrogations.

Prix et tarifs d’une moquette

Certains se disent sûrement que la moquette est un revêtement de sol de mauvaise qualité. On y trouve des acariens favorisant les allergies et la poussière s’y accroche férocement. Beaucoup l’évite alors pensant qu’elle est plus difficile à entretenir qu’un sol en carrelage ou en parquet. Pourtant, il existe désormais quelques matériaux de moquettes, beaucoup plus modernes, qui débarrassent ce type de revêtement de sol des inconvénients pour lesquels il est connu. On connaît généralement la moquette en laine, la moquette synthétique, la moquette jonc de mer, et la moquette sisal. Mais pour comparer leur coût, intéressons-nous à chacun d’eux de plus près.

Prix et tarifs d’une moquette en laine

La moquette en laine est connue pour sa noblesse, sa qualité luxueuse. Lorsqu’elle provient entièrement de laine animale, on dit que la laine est vierge. Sinon, elle peut être mélangée avec du nylon. Un des principaux atouts de ce type de moquette est qu’il résiste très bien dans le temps. Cela dit, il retient rapidement – et facilement – la poussière, ce qui demande donc un nettoyage spécial. La fourchette est très large : on compte entre 15€ et 200€ pour un m2. En général, une moquette en laine a donc un coût élevé.

Prix et tarifs d’une moquette synthétique

La moquette synthétique, elle, est issue de l’industrie pétrochimique et comprend, le plus souvent, du polyamide, de l’acrylique, ou du polypropylène. Les trois entités sont souvent mélangées. Ici, le principal atout d’une moquette synthétique est sa technicité qui lui permet de recouvrir des sols tels que celui d’une salle de bain, déconseillé pour les autres types de moquette. Son coût oscille entre 3€ et 50€ le m2. Elle peut donc être une alternative intéressante à la moquette en laine si l’on souhaite bénéficier d’un bon rapport qualité qualité/prix.

Prix et tarifs d’une moquette jonc de mer

La moquette jonc de mer est composée de fibres végétales, plus précisément des algues. En temps normal, elle résiste bien au fil des années mais elles nécessitent un entretien minutieux, notamment lorsqu’il s’agit de nettoyer des liquides. Il faut donc éviter de poser ce type de moquette dans les cuisines et les salles de bain. Le prix d’une moquette jonc de mer, assez similaire à celui d’une moquette synthétique, varie entre 5€ et 50€ pour un m2.

Prix et tarifs d’une moquette sisal

La moquette sisal, elle, est “tissée” avec de la fibre de l’agave. Elle est donc totalement naturelle et, de surcroît, offre un panel de coloris très varié. Au toucher, elle est aussi très douce, ce qui lui confère une dimension confortable non négligeable. En plus de ces atouts particuliers, la moquette sisal démontre une grande résistance au temps et ne retient que très peu la poussière. Cela dit, comme la moquette jonc de mer, elle n’est pas vraiment friande des liquides. Il faut donc éviter de la poser dans les salles à manger, les cuisines, ou les salles de bain. On préfèrera la voir dans une chambre, un bureau, un salon… Vous pourrez trouver ce type de moquette pour un prix variant entre 10€ et 50€ le m2.

Prix et tarifs d’une moquette coco

Vous l’avez surement deviné, la moquette coco est élaborée à partir de fibres de noix de coco. Là aussi, la provenance est entièrement végétale. Elle se différencie des autres types de moquette pour sa dimension “confort”. En effet, la moquette coco n’est pas très douce sous les pieds. Au contraire, elle est assez rustique et rugueuse en réalité. On vous déconseille alors de la poser dans une chambre. Cependant, elle remplace avec brio les revêtements du type parquet ou carrelage. De plus, sa durabilité et son rapport qualité/prix en fait une moquette très rentable, à l’aspect très naturel. Pour ce type de moquette, comptez donc entre 3€ et 30€ le m2.

Prix d’une moquette au m2

Au final, les prix d’une moquette sont variés et permettent ainsi à chacun de trouver son bonheur, adapté à son budget. Tous types de moquette confondus, les prix débutent à 3€ et peuvent aller jusqu’à 200€ pour un m2. Pour choisir celui-ci, on vous conseille alors de prêter une grande attention à la pièce dans laquelle vous souhaitez la poser puisque tous les matériaux ne s’adaptent pas à tous les environnements. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à choisir le produit en adéquation avec votre porte-monnaie.

Tout savoir sur la pose d’une moquette

Si vous avez déjà vu quelqu’un poser une moquette, ou si vous avez déjà eu l’occasion de la poser vous-mêmes, vous constaterez que les travaux ne sont pas très compliqués à effectuer. Il suffit simplement d’avoir la méthode de pose, et surtout, une grande patience. La première chose à faire – dans tous les cas, pour tous types de revêtement, et peu importe la technique de pose – est de s’assurer que le sol est propre, sain et sec ! Par “sain”, nous entendons qu’il ne faut pas que la surface comprenne de trop gros défauts car, dans ce cas, il faudra d’abord le ragréer.

La pose libre d’une moquette

La pose libre de moquette est une des différentes techniques de pose les plus faciles. En effet, il faut simplement la fixer au sol sur lequel il y a un quadrillage de ruban adhésif double-face. Cependant, ce type de pose ne correspond pas à tous les types de “dossier”, et donc de moquette. Ce qu’on appelle “dossier” est en fait l’envers de la moquette et même si l’on ne le voit plus une fois le revêtement posé, il est essentiel dans la pose puisqu’il est en contact direct avec le sol. Par conséquent, la pose libre ne pourra se faire que sur les moquettes aiguilletées et à dossier mousse. Si vous avez un doute quant aux matières, n’hésitez à demander conseil à votre vendeur lors de l’achat.

Pour ce qui est de la pose en elle-même, respectez le sens de pose, souvent indiqué par une flèche. Si ce n’est pas le cas, regardez le sens des poils et poser votre moquette en l’orientant de façon à ce que les poils se couchent de la fenêtre au reste de la pièce.

Pour poser votre moquette, vous aurez juste besoin de suivre ces quelques étapes :

  • Déroulez la moquette et laissez dix centimètres remonter sur les plinthes.
  • A l’aide d’un maroufleur de tapissier, lissez la moquette afin qu’aucun plis ne persistent.
  • Avec une paire de ciseaux, marquez un pli entre la surface et les plinthes sur toute la surface.
  • Avec un objet coupant tel qu’un cutter, découpez la moquette au ras des plinthes.
  • Laissez la moquette se stabiliser puis fixez la avec l’adhésif.

Si vous posez votre moquette seul, vous devez donc vous munir de matériels :

  • Une règle métallique (environ 15€) et d’une cale en bois ou en plastique
  • Une cale en bois ou en plastique (environ 4€)
  • Un araseur (18€) ou un cutter

La pose traditionnelle collée d’une moquette

Tout comme la pose libre, la pose collée est relativement accessible à tout un chacun. La différence entre les deux est seulement ce qui va permettre de les fixer. Pour la pose libre, on utilise de l’adhésif tandis que pour la pose collée, on recouvre la surface de colle – comme son nom l’indique. Mais là aussi soyez vigilant au type de dossier de votre moquette car ils ne s’adaptent pas tous à ce type de pose. Elle est en fait réservée aux moquettes à envers double dossier et à envers mousse. Petit rappel : le dossier est la face de la moquette qui vient se fixer au sol. Le produit d’encollage utilisé peut être de la colle ou du fixateur. Si votre sol est en parfait état, on vous conseille d’utiliser un fixateur car la colle rendra difficile le retrait de la moquette et elle laissera des traces.

Pour ce qui est de la pose en elle-même, les étapes à suivre sont les mêmes que que celle d’une pose libre. Sachez néanmoins que lorsque vous collerez la moquette, il faudra appliquer 300 g de produit pour un m2. Si vous utilisez du fixateur, vous appliquerez 120 g de produit pour un mètre carré.

La pose par tension d’une moquette

La pose tendue, elle, est assez technique et nécessite obligatoirement l’intervention d’un professionnel maîtrisant le procédé. Concrètement, les artisans clouent des baguettes à picots tout autour de la pièce sur lesquels ils tendront la moquette. Ensuite, ils disposent une thibaude (sous couche) entre le revêtement et le sol. Les étapes qui suivent demandent un savoir-faire très pointu, notamment lorsqu’il faut utiliser l’outils “coup de genou”. On vous déconseille donc fortement de réaliser cette pose seul, notamment si vous souhaitez la faire sur des escaliers. Cela dit, lorsqu’elle est faite par un professionnel, elle multiplie les avantages. D’abord, elle augmente considérablement la durée de vie de votre revêtement de sol. Aussi, elle permet un meilleur confort et une meilleure insonorisation.

Prix et tarifs pour la pose d’une moquette

Les prix et tarifs pour l’installation d’une moquette changent selon les entreprises qui réalisent ce type de prestation, mais on estime que les devis se situent entre 7€ et 15€ par m2. La principale caractéristique qui fait bouger les prix est la difficulté de la pose. Ainsi, la pose par tension est nécessairement plus chères que les autres puisqu’elle demande beaucoup plus de compétences qu’un simple particulier n’a pas. A ce prix, il faut ajouter le prix de la moquette elle-même, ce qui reviendra plus cher que si vous le faisiez vous-mêmes. Mais, dans ce cas, vous aurez l’assurance d’un travail bien fait, ce qui est surement plus rentable à long terme.

Obtenez gratuitement des devis pour la pose d’une moquette

Vous souhaitez faire appel à un installateur pour la pose de votre moquette ? Excellente idée ! Grâce à son expérience, il s’occupe de vos travaux de A à Z, ce qui vous permettra d’éviter les mauvaises surprises. Surtout, les garanties légales et contractuelles vous offriront une certaine tranquillité d’esprit en cas de problèmes ultérieurs. Par ailleurs, l’artisan peut vous aider dans vos choix de moquette, et pourquoi pas vous la fournir, ce qui vous évitera de transporter des rouleaux et des rouleaux. Alors, n’hésitez pas à faire une estimation gratuitement. Vous recevrez, tout aussi gratuitement, cinq devis d’entreprises proches de chez vous afin que vous puissiez comparer avant de vous engager.

DEVIS GRATUIT

Remplissez notre formulaire et choisissez le meilleur prix pour vos travaux

Vous êtes artisan ?

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir des demandes de devis !

RETROUVEZ MARQUAY SUR FACEBOOK

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
Faites un devis gratuit des 5 artisans de votre régionEstimation gratuite